Réalisatrices Équitabless

Portraits de réalisatrices

Depuis les débuts de Réalisatrices Équitables, nous avons produits 36 portraits vidéos de réalisatrices québécoises, rassemblés sur cette page. La nouvelle mouture est particulièrement intéressante. Il s’agit de neuf nouvelles capsules aux concepts audacieux signées par quatre réalisatrices talentueuses. N’oubliez pas de consulter aussi la série des « 3 histoires vraies » !

Sylvie Van BrabantVimeo

Sylvie Van Brabant

Dans le thème « Engagées », SYLVIE VAN BRABANT nous parle de son film Depuis que le monde est monde, réalisé en 1981.

DURÉE : 02:44
Manon Barbeau et Melissa Mollen DupuisVimeo

Manon Barbeau et Melissa Mollen Dupuis

Dans le thème « Engagées », MANON BARBEAU nous parle du Wapikoni mobile, et MELISSA MOLLEN DUPUIS nous parle de son film Nanapush et la Tortue, réalisé en 2015.

DURÉE : 03:06
Hélène KlodawskyVimeo

Hélène Klodawsky

Dans le thème « Devoir de mémoire », HELENE KLODAWSKY nous parle de son film Undying love / À toi pour toujours, réalisé en 2002.

DURÉE : 02:47
Catherine HébertVimeo

Catherine Hébert

Dans le thème « Citoyennes du monde », CATHERINE HÉBERT nous parle de son film De l’autre côté du pays, réalisé en 2007.

DURÉE : 3:17
Lyne Charlebois par Julie CorbeilVimeo

Lyne Charlebois par Julie Corbeil

Lyne Charlebois est la première réalisatrice à avoir reçu les prix Jutra du meilleur film ainsi que de la meilleure réalisation pour son film Borderline (2008). Cette réalisatrice amoureuse de la nature est toujours en train de créer. Quand ce n’est pas sur un plateau de tournage c’est sur du papier. Selon elle, l’art est un exutoire essentiel …

DURÉE : 3:16
Catherine Martin par Isabelle HayeurVimeo

Catherine Martin par Isabelle Hayeur

Catherine Martin nous a souvent touchés avec ses oeuvres documentaires ou de fiction. On lui doit le très beau Mariages (2001) et plus récemment Trois temps après la mort d’Anna (2010). Ses personnages féminins très forts sont au centre de ses récits. La recherche des sites de tournage prend souvent une grande importance dans son inspiration. Elle se sent parfois envoutée par certains lieux…

DURÉE : 03:15
Anne-Marie Ngô par Nicole GiguèreVimeo

Anne-Marie Ngô par Nicole Giguère

Anne-Marie Ngô est réalisatrice mi vietnamienne, mi québécoise mais 100% créative. Pour son premier long métrage À trois, Marie s’en va (2010) elle décide de produire et de réaliser son film elle-même entourée de plusieurs de ses ami-e-s et d’encore plus de moustiques, comme elle se plait à le raconter. Belle leçon d’audace que cette jeune cinéaste qui aime les défis. Elle est en train d’écrire son prochain film et de produire son deuxième bébé… prouvant que la création et la procréation peuvent cohabiter.

DURÉE : 03:15
Julie Hivon par Lisa SfrisoVimeo

Julie Hivon par Lisa Sfriso

Julie Hivon a d’abord réalisé une délicieuse comédie urbaine avec Crème glacée, chocolat et autres consolations (2001) puis elle nous est revenu avec un drame psychologique fort: Tromper le silence (2010). D’un film à l’autre, elle ne sait jamais où la mènera le chemin de l’inspiration…

DURÉE : 03:15
Micheline Lanctôt par Évangéline De PasVimeo

Micheline Lanctôt par Évangéline De Pas

Micheline Lanctôt est une des réalisatrices québécoises les plus prolifiques (Pour l’amour de Dieu (2011), Sonatine (1984), etc). Son travail a souvent été critiqué, mais tout aussi souvent louangé. Un jour, dans la ville des doges, Venise, elle a reçu un grand honneur. Cela lui a donné l’occasion unique de rencontrer un de ses maîtres: Michelangelo Antonioni…

DURÉE : 03:15
Sophie Deraspe par Sophie BissonnetteVimeo

Sophie Deraspe par Sophie Bissonnette

Sophie Deraspe est passée maître dans l’art de brouiller les genres. À la frontière du réel et de la fiction, elle s’amuse à nous confondre pour mieux nous toucher avec des oeuvres étonnantes, dérangeantes et criantes de vérité, comme en témoigne ses films: Les Signes vitaux (2009), Le Profile Amina (2015).

DURÉE : 03:15
Anne Émond par Halima ElkhatabiVimeo

Anne Émond par Halima Elkhatabi

Anne Émond a fait le tour du monde avec son premier long-métrage Nuit #1 (2012) et s’est vue décerner plusieurs prix ici et ailleurs. C’est parfois très loin de la ville où elle a imaginé la trame de son scénario que les témoignages sur son film sont les plus troublants.

DURÉE : 03:12
Tara Johns par Marquise LepageVimeo

Tara Johns par Marquise Lepage

Tara Johns est originaire de l’Ouest canadien et anglophone de naissance, mais francophile depuis longtemps. L’auteure de The Year Dolly Parton was my Mom (2011) (L’année où Dolly Parton était ma mère) s’est d’ailleurs établie au Québec depuis plusieurs années. Montréal est sa ville d’adoption mais c’est surtout le lieu où elle a eu la plus grande révélation de sa vie…

DURÉE : 02:47
Show Buttons
Hide Buttons