Réalisatrices Équitabless

Johanne Fournier

Portrait Johanne Fournier
© photo: Mathieu Savoie
Extrait - Le temps que prennent les bateaux - Johanne Fournier
© photo: Johanne Fournier
Extrait - Cabines - Johanne Fournier
© photo: Johanne Fournier
Extrait - Poissons - Johanne Fournier
© photo: Johanne Fournier

CINÉMA EN LIGNE

FILMOGRAPHIE

  • Le temps que prennent les bateaux Visionnement gratuit du film

    • Documentaire
    • 55 min
    • français
    • 2011
    La vie qui se vit dans le port de Matane. Sans entrevues ni narration. Thème principal: Géographie, Thème(s) secondaire(s): Société, Voyage.

BIOGRAPHIE

Née en Gaspésie, Johanne Fournier fait d’abord des études à l’École nationale de théâtre du Canada au début des années 1970. Après avoir découvert le métier de documentariste dans les groupes d’intervention vidéo, caméra d’une main, poussette de l’autre, elle croise le chemin de Vidéo Femmes, à Québec, au début des années ’80. S’ensuivra la collaboration à une trentaine d’œuvres documentaire, d’essai ou de fiction comme scénariste, réalisatrice et monteuse. En l997, elle retourne vivre à Matane, son pays d’origine et, avec le concours de l’ONF, co-réalise un collage de lettres-vidéo avec sa fille, Catherine Vidal. À partir de 2002, grâce à des bourses des Conseils des arts du Canada et du Québec, elle amorce un cycle de trois films fabriqués en Gaspésie, où s’entrecroisent approche documentaire et expérimentation formelle. Outre leur présentation dans plusieurs festivals de cinéma et à la télévision, ses films ont voyagé en France, en Italie et au Japon. Elle a reçu en 2007 le Prix à la création artistique pour la région du Bas-Saint-Laurent du Conseil des arts et des lettres du Québec.

COURRIEL
amarre@globetrotter.net

SITE WEB
www.facebook.com/johanne.fournier.92

RÉFÉRENCES ET LIENS UTILES

Fiche du film Larguer les amarres sur le site de l’ONF

Show Buttons
Hide Buttons