Réalisatrices Équitabless

Une sélection de 11 courts métrages de réalisatrices autochtones de la nation Innue

En présence des réalisatrices Karen Pinette-Fontaine et Jani Bellefleur-Kaltush

Réalisatrices Équitables et
l’Association des Réalisateurs et Réalisatrices du Québec (ARRQ)
vous invitent au

 
★  Karen Pinette-Fontaine et Jani Bellefleur-Kaltush ★

partageront « 3 histoires vraies » avant la projection de leur films

Thima it, réalisé par Jani Bellefleur-Kaltush, 5'48
Nika tshika uiten mishkut (Ne le dis pas), réalisé par Jani Bellefleur-Kaltush, 6'16

Langue-Leçon, réalisé par Karen Pinette-Fontaine, 4'12
Batailles, réalisé par Karen Pinette-Fontaine, 3'41
Dernier train, réalisé par Karen Pinette-Fontaine (Vidéo clip)

Libérés, réalisé par Ève Ringuette, 4'39
Kakatshat, réalisé par Ève Ringuette, 7'43

Ka tatishtipatakanit, réalisé par Isabelle Canapé, 2'49

Meteshu innushkueu, réalisé par Angèle McKenzie, 4'29

Kupanishkueu, réalisé par Mélodie Jourdain-Michel, 4'35

Inniun ueshkat mak anutshish, réalisé par Marie-Menie Mark, 4'54

Iskwew-Ishkueu, réalisé par Mailys Flamand, 3'27

Durée totale de 53 minutes

Jeudi, 27 janvier 2022 à 19h30 
Ouverture des portes à 19h
(Les retardataires ne seront pas admis)

À l’ARRQ - 5154, rue Saint-Hubert (Métro Laurier)
Montréal, QC H2J 2Y3

GRATUIT
Bienvenue à tou.te.s!

RSVP avant le 15 janvier 2020
[email protected]
ou
sur l'Événement Facebook

Places limitées
Passeport vaccinal obligatoire
Une preuve d’identité avec photographie est exigée

 

Résumé: Les artistes autochtones prennent de plus en plus la parole pour parler d'eux-mêmes. Réalisatrices Équitables a choisi pour vous un éventail de films réalisés par des femmes. Produits par le Wapikoni mobile, ces courts films nous proposent une incursion dans la culture innue, un univers que nous connaissons encore trop peu.

En présence de: Jani Bellefleur-Kaltush, réalisatrice originaire de la communauté de Nutashkuan, et de Karen Pinette-Fontaine, réalisatrice originaire de la communauté de Uashat mak Mani-utenam.

© Karen Pinette-Fontaine

Karen Pinette-Fontaine

Karen a grandi dans la communauté innue d'Uashat mak Mani-utenam, à 15 km de Sept-Îles. Elle a réalisé plusieurs court-métrages avec l'équipe du Wapikoni mobile, et se fait maintenant connaître comme auteure-compositeure-interprète sous le nom de Kanen. Elle fait aussi partie du projet collaboratif Nikamu Mamuitun — Chansons rassembleuses, qui regroupe des musiciens autochtones et allochtones. Ses films comme ses chansons parlent surtout de sa relation avec la langue Innue. Comme plusieurs personnes de sa génération, elle ne la parle pas, mais aspire à mieux la connaître et l'utiliser.

Notre programmation comprend ses trois court-métrages et un clip sur une de ses chansons, Le dernier train.

Jani Bellefleur-Kaltush

Issue de la communauté innue de Nutashkuan sur la Côte Nord, Jani découvre très jeune sa passion pour le cinéma. En 2009, lors du passage du Wapikoni mobile dans son coin de pays, elle fait le saut et réalise son premier court métrage, Nika tsheka uiten mishkut. Remarqué dans plusieurs festivals, le succès du film lui confirme que c’est bien ce qu’elle veut faire dans la vie. En 2015, elle complète sa formation à L’Inis pour aller encore plus loin et approfondir ses connaissances en réalisation.

Jani est la première récipiendaire de la Bourse Kuessipan, qui lui permettra de développer son premier long-métrage intitutlé La grand' route, une fiction qui parle de la rencontre entre une Autochtone de Nutashkuan et un Allochtone de Montréal, lors de la prolongation de la route 138 en 1996.

Notre programmation comprend ses films Nika tshika uiten mishkut (Ne le dis pas) et Thima it.

© Jani Bellefleur-Kaltush

Un très grand merci à nos partenaires et nos bénévoles, qui rendent possible notre Ciné-club Dames des vues.

Un très grand merci au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), au Conseil des arts de Montréal (CAM) ainsi qu'à l’Association
des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ). Nous tenons aussi à remercier toutes les bénévoles et membres de Réalisatrices Équitables pour leur soutien.

Une fois par mois, notre ciné-club présente un film et une réalisatrice qui a marqué l'histoire du cinéma québécois. Depuis 2007, Réalisatrices Équitables, sensibilise le milieu, les institutions et le public à l'importance de la vision des femmes cinéastes au Québec et travaille pour faire une place plus juste aux préoccupations, à la vision du monde et à l'imaginaire des femmes sur tous nos écrans.

Show Buttons
Hide Buttons