Réalisatrices Équitabless

Lise Bonenfant

Portrait Lise Bonenfant
© photo: Louise Bilodeau

CINÉMA EN LIGNE

FILMOGRAPHIE

  • L’errance invisible Visionnement du film

    • Documentaire
    • 50 min
    • français
    • 2008
    Documentaire sur l’itinérance au féminin. Thème principal: Pauvreté, Thème(s) secondaire(s): Femmes, Luttes sociales, Santé.
    Distribution : Vidéo Femmes (Spira)
  • De l’ombre à la lumière Visionnement du film

    • Documentaire
    • 40 min
    • français
    • 2000
    Documentaire sur la violence conjugale. Thème principal: Femmes, Thème(s) secondaire(s): Société.
  • Toujours vivantes Visionnement du film

    • Documentaire, Fiction
    • Drame
    • 24 min
    • français
    • 1992
    Docu-fiction sur les agressions à caractère sexuel. Thème principal: Femmes, Thème(s) secondaire(s): Sexualité.
  • La soif de l’oubli Visionnement du film

    • Documentaire
    • 45 min
    • français
    • 1992
    Documentaire sur l’alcoolisme et la toxicomanie chez les femmes. Thème principal: Santé, Thème(s) secondaire(s): Femmes, Société.
    Distribution : Vidéo Femmes (Spira)
  • Le SIDA au féminin Visionnement du film

    • Documentaire
    • 40 min
    • français
    • 1990
    Documentaire sur les femmes et le SIDA Thème principal: Santé, Thème(s) secondaire(s): Femmes, Sexualité.
    Distribution : Vidéo Femmes (Spira)
    Diffusion : Radio-Canada, magazine Le Point

BIOGRAPHIE

Née en 1947 en Abitibi, j’appartiens à une génération de femmes qui ont senti l’urgence de s’exprimer et ont trouvé les mots et les images pour le faire. J’ai commencé par un film sur ma mère, Clara, d’amour et de révolte, grâce à une bourse du Conseil des arts.  C’est Vidéo Femmes qui par la suite a constitué mon point d’ancrage; j’y ai siégé au Conseil d’administration pendant 21 ans dont 17 comme présidente. Vidéaste indépendante depuis 35 ans, j’ai signé une soixantaine de films, principalement des documentaires, toujours sur des sujets difficiles, dénonçant des situations violentes et injustes.  Ces films ont été diffusés largement et ont reçu plusieurs reconnaissances, à la Cinémathèque québécoise, au Festival de films de femmes de Créteil, à Nantes, etc. En 2006, Vidéo Femmes a organisé une rétrospective de mes œuvres à Créteil.

Dans son documentaire Lise Bonenfant vue par Luc Bourdon, ce dernier dit: «Lise Bonenfant est une grande dame du cinéma indépendant. Elle a créé, avec une signature si personnelle, une œuvre colossale. Elle est une des cinéastes les plus engagées et sensibles de sa génération.»

En 2014, une bourse à mon nom, Lise-Bonenfant, matière première, est accordée par le centre d’artistes Spira. Cette bourse permettra à une femme de réaliser son premier film. Cette reconnaissance pour le travail accompli me fait chaud au cœur.

COURRIEL
passpass@videotron.ca

Show Buttons
Hide Buttons