Réalisatrices Équitabless

Amandine Gay

© photo: Nathalie St-Pierre
Amandine Gay
Rachel Khan / © photo: Bras de Fer Production
Rébecca Chaillon / © photo: Bras de Fer Production
Taïna / © photo: Bras de Fer Production

FILMOGRAPHIE

Ouvrir la voix Bande annonce
Documentaire, 122 min, français, 2017

Ouvrir la voix est un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité « femme » et « noire ». Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration. Thèmes: femmes, religion, société, enfant-famille

Prix du public, RIDM 2017
Mention spéciale du jury lors du Festival international de films documentaires de la Martinique
Out d’or de la création artistique
Distribution: Bras de Fer / Eye Steel Film
Diffusion: Étonnants Voyageurs, Festival de Douarnenez, Kansai Queer Festival, RIDM

BIOGRAPHIE

Réalisatrice, universitaire, activiste, Amandine Gay partage son temps entre recherche et création. Selon elle, la réappropriation de la narration est un acte d’émancipation.
Après Ouvrir La Voix – son premier film qui donne la parole à vingt-quatre femmes afro-descendantes francophones – sorti dans les salles françaises, belges et suisses en 2017 et canadiennes en 2018, elle prépare un second documentaire, Une Histoire à Soi. Ce deuxième opus qui sortira en salles fin 2020 est un film d’archives sur l’adoption internationale du point de vue de 5 personnes adoptées, aujourd’hui adultes.
Amandine Gay intervient régulièrement comme conférencière à propos de l’afroféminisme, de l’intersectionnalité ou de l’adoption. En 2015, elle signe la préface de la première traduction française du classique de bell hooks, Ne suis-je pas une femme. On la retrouve également comme auteure dans plusieurs ouvrages collectifs : Black Anthology: Adult Adoptees Claim Their Space ; Éloge des mauvaises herbes : ce que nous devons à la ZAD ou Décolonisons les Arts ! En 2020, elle signe avec les éditions La Découverte, pour la publication de son premier ouvrage, un essai autobiographique sur l’adoption.

CHAMPS D'ACTIVITÉ
  • Documentaire

RÉFÉRENCES ET LIENS UTILES

Site du film Ouvrir la voix

Show Buttons
Hide Buttons