Réalisatrices Équitabless

At the salon with Christine Falco – producer

 

Christine Falco, productrice ★

répondra aux questions d’Anik Salas et du public
En direct du salon de Réalisatrices Équitables

Diffusion simultanée sur Facebook
Lundi le 13 décembre 2021 à midi

Merci à L’inis qui nous accueille dans le Studio Séries+

Le Salon Dames des vues

Là où les producteur et productrices, enfin démystifiés,
nous confient ce qui les séduisent… dans un projet.

Pour réaliser un long métrage, il est presque impératif de s’associer à un producteur ou à une
productrice. Mais qui est cette personne mystérieuse, souvent méconnue et vaguement
inquiétante, qui assurera le lien entre le film et les institutions de financement, entre le
créateur et les syndicats, entre le fantasme et la réalité ?
Qui portera le projet sur ses épaules presque aussi longtemps que les cinéastes ?
Comment l’intéresser ?
Comment rendre notre projet plus unique, plus surprenant, plus innovateur à ses yeux?

Osons le demander:

Qu'est-ce qui séduit Christine Falco dans un film?


© Bernard Fougères

Christine Falco - productrice

Christine Falco produit des documentaires, des films de fiction et des œuvres en réalité mixte. Elle fonde, en 2000, les Films Camera Oscura où elle travaille avec des créateurs émergents et des cinéastes accomplis pour produire des œuvres portées par leur vision unique du monde. La richesse des contenus et le storytelling lui tiennent à cœur. Elle a produit à ce jour près d’une trentaine de films qui ont obtenu de nombreuses sélections et reconnaissances au Canada et dans le monde, notamment à Berlin, Rotterdam et Toronto. Productions notables : Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah (2019), Sur la lune de nickel (2017), Le Cyclotron (2017), Scratch – Un hip-opéra (2015), Bidonville : Architectures de la ville future (2014), et Roche Papier Ciseaux (2013).

Anik Salas Hayeur – animatrice de la rencontre

Dynamique, c'est ainsi qu'on qualifie Anik Salas. Passionnée et polyvalente, elle exerce son art dans toutes ses couleurs, de la scénarisation au montage. Fiction ou documentaire, la réalisation est pour elle une prise de position, une signature qui s'incarne dans différentes formes d'expression. D’abord diplômée en communication sociale, elle crée le webmagazine [VRÈ], sur l’empowerment des femmes, qu’elle produit et réalise, et dans lequel elle explore divers enjeux de société. Des épisodes sont ensuite repris en France et au Québec comme outil d’apprentissage. À la suite de sa formation à L’inis en réalisation, son premier court-métrage La guerre des bleuets remporte un Gold Remi Award et est diffusé dans les cinémas du Québec pendant plusieurs semaines, en plus de festivals en Europe et aux États-Unis. Anik poursuit la réalisation de courts-métrages qui circulent en festivals et réalise un éventail de capsules web. Elle développe actuellement son premier long-métrage documentaire. Elle œuvre en télévision depuis des années, ayant travaillé pour Savoir.media, Zone 3, Radio-Canada et Corus. Son engagement pour la représentation des femmes sur nos écrans s’incarne dans tout ce qu’elle fait, mais particulièrement dans son poste de présidente des Réalisatrices Équitables.


© Denys Desjardins

Un très grand merci à nos partenaires et nos bénévoles, qui rendent possible notre Salon Dames des vues.

Un très grand merci à la Société de développement des entreprises cultures du Québec (SODEC), grâce à qui Dames des vues REMIX a été rendu possible. Nous remercions aussi Téléfilm Canada et le Conseil des arts de Montréal (CAM). Pour leur support à la mission de Réalisatrices Équitables, un grand merci au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et au CAM. Nous tenons aussi à remercier toutes les bénévoles en membres de Réalisatrices Équitables pour leur soutien indéfectible, ainsi que l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) et L’institut national de l’image et du son (L’inis).

Le Salon Dames des vues est une série de rencontres avec des producteurs, des productrices et des critiques de cinéma, afin d’outiller les réalisatrices et leur permettre de mieux comprendre ce qui rendra leur projet unique et incontournable.

Depuis 2007, Réalisatrices Équitables sensibilise le milieu, les institutions et le public à l'importance de la vision des femmes cinéastes au Québec et travaille pour faire une place plus juste aux préoccupations, à la vision du monde et à l'imaginaire des femmes sur tous nos écrans.

Show Buttons
Hide Buttons