Réalisatrices Équitabless

Raymonde Létourneau

Portrait Raymonde Létourneau
© Raymonde Létourneau

FILMOGRAPHIE

Les désoccupés Visionnement gratuit du film
documentaire, 52 min 27 sec, français, 1997

L’emploi pour tout le monde, pour la vie, c’est fini! Aux confins d’une époque qui s’achève, le monde du travail est en pleine mutation. Aux portes de l’an 2000, de gré ou de force, une personne sur trois sera pigiste, une sur quatre ne trouvera plus du tout de travail. Pourtant, malgré ce véritable état de crise, des individus réinventent leur vie; de nouvelles solidarités jaillissent.Ce film, véritable porteur d’espoir et de renouveau, nous plonge en plein coeur de la vie de ceux et celles qui subissent cette crise, et qui, au fil des défis, redécouvrent la nécessité de donner vie à leurs rêves pour continuer d’exister. Thème : travail

Production et distribution: ONF
Diffusion: Radio Canada


Non merci, j’ai trop de talent
documentaire, 53 min, français, 1993

Documentaire sur des jeunes décidés à se faire confiance, à faire confiance à leur imagination, à leur créativité afin de prendre leur place dans le monde difficile du travail et de l’emploi. Thèmes: jeunesse, travail

Distribution: Cinéma Libre
Diffusion: Télé Québec, TV5


Québec et Associées Visionnement gratuit du film
documentaire, 52 min 10 sec, français, 1990

Documentaire traçant le portrait de quatre femmes d’affaires québécoises à la tête d’entreprises florissantes. Pour elles, l’entreprise n’est pas seulement un lieu de productivité, c’est avant tout un milieu de vie. Thèmes : travail, femmes

Production et distribution: ONF

BIOGRAPHIE

J’ai travaillé dans le domaine du cinéma et de l’audio-visuel durant 40 ans. J’ai commencé en tant que monteuse principalement à l’ONF, puis j’ai travaillé à la Cinémathèque Québécoise à titre d’adjointe à la programmation et à la rédaction de programme . J’ai ensuite enseigné à l’UQAM la théorie et les applications du montage pendant 2 ans.En 1972, au Costa Rica, j’ai travaillé sur un projet de L’UNESCO pour l’implantation d’un Office du Film, puis j’ai travaillé à la mise sur pied d’un Comité d’Accueil des réfugiés du Chili à la suite du coup d’état de Pinochet. Puis, de 1989 à 1997, j’ai réalisé trois moyens métrages dont 2 à l’ONF et 1 à Ciné Gestion et, de 1999 à 2006, j’ai réalisé pour des particuliers des Histoires de vie, (portraits) de 50 min.
De 2010 à 2011 j’ai réalisé, à compte d’auteur, un moyen métrage, De pierres et de Capitelles, sur la construction d’abris en pierres sèches avec des apprentis sous la direction d’un Compagnon du Devoir.

Depuis 2014 je suis bénévole à Amnistie Internationale.

COURRIEL
ray.letourneau@@null@sympatico.ca

Show Buttons
Hide Buttons