Réalisatrices Équitabless

Nadine Beaudet

Portrait Nadine Beaudet
© Nadine Beaudet
Extrait - Le chant des étoiles - Nadine Beaudet
© Christian Fournier
Tournage - Le chant des étoiles - Nadine Beaudet
© Nadine Beaudet
Extrait - Le chant des étoiles - Nadine Beaudet
© Christian Fournier
Extrait - Le chant des étoiles - Nadine Beaudet
© Christian Fournier
Extrait - Le chant des étoiles - Nadine Beaudet
© Christian Fournier
Extrait - Ces hommes de passage - Nadine Beaudet
© Nadine Beaudet
Extrait - Ces hommes de passage - Nadine Beaudet
© Nadine Beaudet
Extrait - Le cosaque et la gitane - Nadine Beaudet
© Christian Fournier

FILMOGRAPHIE

Le chant des étoiles Visionnement du film
documentaire, 77 min, français, 2016

À travers la rencontre inédite de l’astronomie et de la musique, ce film porte un regard universel sur nos rapports au temps et à la mémoire. Gilles Beaudet, astrophysicien jovial et terre-à-terre, perd sa mémoire court terme, mais sait toujours raconter avec émerveillement la naissance des étoiles. Margo, sa compagne passionnée, dirige un choeur d’enfants. Tendresse et complicité bercent le quotidien du couple. En parallèle, Bernard Malenfant, opérateur du télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic, partage avec sa fille Blanche, âgée de 5 ans, ce territoire magique, immense terrain de jeux et de liberté. Notre passage sur terre est bien éphémère si on le compare à la vie d’une étoile qui se compte en milliards d’années. Mais la vie humaine porte une grandeur qui est d’un autre ordre. Nous pouvons aimer, donner naissance à des enfants, apprendre à jouer de la musique, rire et rêver. Thèmes: vieillesse, enfant-famille, environnement, femmes

Distribution: Les Films du 3 mars
Diffusion: Festival international du film documentaire en Cévennes (France)


Ces hommes de passage Visionnement gratuit du film 
documentaire, 7 min, sans paroles, 2015

Elles sont énormes et glissent majestueusement sur le fleuve. De loin, les riverains les observent, mais ces créatures flottantes aux ponts chargés de conteneurs colorés, venus des quatre coins du monde, gardent leurs secrets. Et pourtant, une part de nous fait partie du voyage, menant à bon port les navires étrangers qui traversent nos terres. Ces hommes de passages capte par fragments poétiques la vie à bord, alors que les marins vaquent à leurs multiples occupations. Le film fait partie de l’édition 2014 du Projet 5 courts mis sur pied par l’Office national du film du Canada. Thèmes: voyage, société, environnement

Distribution: ONF


Le cosaque et la gitane Visionnement du film 
documentaire, 77 min, v.o. française, ukrainienne, russe avec s.-t. français, 2012

Régine Gabrysz et Lev Chayka font partie de ce que l’on peut appeler les «derniers des premiers» arrivants immigrants en Abitibi. Aujourd’hui, à presque 90 ans, ils se souviennent de leur enfance partagée entre l’Ukraine et l’Union soviétique, des guerres et des dictatures qui ont secoué l’histoire de l’Europe de l’Est et la leur. Mais ils se remémorent aussi leur arrivée dans ce Far North québécois bouleversant tous leurs repères. Pendant que Lev mène un combat pour faire reconnaître la présence ukrainienne en Abitibi, Régine raconte ses souvenirs: arrivée à Val-d’Or en 1952 avec son mari et trois enfants, elle a immédiatement été choisie comme maman de coeur et interprète des nombreux immigrants. À travers cette génération en train de disparaître, ce film lève le voile avec tendresse sur une partie oubliée de l’histoire du Québec. Thèmes: histoire, immigration, société

Prix Pierre-et-Yolande-Perrault, RVCQ

BIOGRAPHIE

Née sur la Côte-Nord et amoureuse des régions, son approche cinématographique est habitée par l’appartenance, l’identité et l’imaginaire. Son premier long métrage documentaire Le cosaque et la gitane (2012) a remporté le Prix Pierre-et-Yolande-Perrault aux Rendez-vous du cinéma québécois (2013). Avec Ces hommes de passage (2015), elle a fait partie de la première cohorte du collectif de cinq réalisateurs (cinq courts) initié par l’ONF et Spira, qui visait à réintroduire le documentaire très court dans le paysage cinématographique. Son plus récent film Le chant des étoiles (2016) dévoile la rencontre inédite de l’astronomie et de la musique dans un récit poétique et humain. Elle développe actuellement deux nouveaux longs-métrages. Le premier, Yolande Simard, fille du cratère, coréalisé avec Danic Champoux, témoigne avec tendresse et détermination de l’influence de Yolande Simard au coeur de l’oeuvre de Pierre Perrault, son complice et grand amour. Avec La maison des Syriens, coréalisé avec Christian Mathieu Fournier, on découvre avec humanité le comité de parrainage d’une famille de réfugiés Syriens de Saint-Ubalde, dans la région de Portneuf.

 

SITE WEB
www.lesvuesdufleuve.com

Show Buttons
Hide Buttons