Réalisatrices Équitabless

Manon Barbeau

Portrait Manon Barbeau
© Timea Hajdrak
Tournage - Comptines - Manon Barbeau
© ONF

FILMOGRAPHIE

Un cri au bonheur
fiction, film collectif, 90 minutes, français, 2007

Collage poétique réalisé par onze cinéastes aux styles divers qui mettent en images vingt et un poèmes sur le thème du bonheur, signés par autant d’auteurs québécois chevronnés. Réalisateurs: Geneviève Allard, Paule Baillargeon, Manon Barbeau, Philippe Baylaucq, Michel Brault, Marie-Julie Dallaire, André Forcier, Chloé Leriche, Kim Nguyen, Marcel Simard, Denis Villeneuve.

Distribution: K-Films Amérique
Diffusion: RVCQ, Radio-Canada, ARTV


Victor-Lévy Beaulieu: Du bord des bêtes
documentaire, 49 min, français, 2006

Victor-Lévy Beaulieu est un des auteurs québécois les plus prolifiques des 25 dernières années. Dans la vie privée comme dans ses oeuvres, il est un homme de paroles qui clame ses convictions, haut et fort. Agrémenté d’extraits de ses oeuvres qui viennent approfondir ses propos, ce documentaire montre la part d’ombre et de lumière tant de l’homme que de l’oeuvre, révèle les chuchotements de sa maison et ce qui se passe entre ces chuchotements, quand on n’entend plus rien… Thèmes: art et culture

Meilleur portrait documentaire, Prix Gémeaux
Production: Thalie
Diffusion: Radio-Canada, FIFA


L’Amour en pen
documentaire, 52 min, français, 2004

Dans l’univers de la prison, L’Amour en pen donne la parole à des hommes qui, outre le fait d’avoir braqué, séquestré ou tué, partagent un point commun: une grande histoire d’amour. Thèmes: justice, société

Production: Les Productions Virage
Diffusion: Télé-Québec, Festival d’Amiens


De mémoire de chats – Les ruelles Bande annonce
documentaire, 52 min, français, 2004

La grande ville cache ses secrets dans un réseau unique de ruelles, refuges pour les uns et lieux de passage pour les autres. De mémoire de chats est une exploration émouvante et vibrante de l’autre vie de Montréal, un univers intérieur où les gens travaillent et jouent, luttent et mûrissent, entre les rires et les pleurs, la solitude et la joie de vivre, de la naissance à la mort. «La ruelle c’est l’arrière-pays, le tour du monde en raccourci, la forêt de bitume où il fait bon se perdre, le petit royaume du grand Ordinaire, le paradis des chats et des âmes errantes… La ruelle c’est une invitation au voyage au fil du jour et des rencontres, touchantes ou drôles. C’est 467 kilomètres de sentiers urbains qui relient l’humain à l’humain et tissent la trame cachée et universelle de la ville.» – Manon Barbeau Thèmes: urbanisation, société

Meilleure réalisation documentaire, Prix Gémeaux
Meilleure photographie documentaire, Prix Gémeaux
Distribution: InformAction
Diffusion: Radio-Canada, Télé-Québec 


Alain Dubreuil, artiste-démolisseur Visionnement gratuit du film
documentaire, 26 min, français, 2001

Court métrage documentaire sur la récupération en tout genre. Des objets pour en faire autre chose, de la réalité pour en faire de la fiction, de la fiction pour en faire du documentaire. C’est un film sur l’abolition des frontières, sur la poésie et la liberté. Nous vivons dans un monde où les réalités sont multiples. Elles valent pour ce qu’on en fait. En les détournant de leur utilité première, en les recyclant dans la vie ou au cinéma, on recycle le quotidien lui-même. De ce regard neuf sur le réel naît la poésie. Thèmes : environnement, société

Primé au Golden Sheaf Awards, Festival du court métrage et de la vidéo de Yorkton
Production et distribution: ONF
Diffusion: Radio-Canada, Télé-Québec, ARTE


Barbeau, libre comme l’art Visionnement gratuit du film
documentaire, 49 min 52 sec, français, 2000

Documentaire sur le peintre et sculpteur Marcel Barbeau, l’un des plus irréductibles signataires de Refus global. Pionnier d’un art multiforme et pluridisciplinaire, ce passionné de danse et de musique contemporaines n’a cessé d’accumuler les audaces. En témoigne une œuvre majeure qui aura tardé à recevoir la reconnaissance qu’elle mérite. Mais voici que l’artiste obtient un atelier de la Ville de Paris et qu’un musée lui consacre une rétrospective. C’est pour nous l’occasion de suivre un Marcel Barbeau revigoré, d’admirer ses œuvres aux éclatantes taches de couleur ou de l’observer au travail. Autant d’éléments assemblés par la réalisatrice des Enfants de Refus global pour brosser ce portrait riche et chaleureux d’un artiste indomptable qui est aussi son père. Thèmes: art et culture

Distribution: InformAction, ONF
Diffusion: Radio-Canada, FIFA


L’armée de l’ombre Visionnement gratuit du film
documentaire, 70 min, français, 1999

Ce long métrage documentaire de la cinéaste Manon Barbeau donne la parole aux jeunes de la rue. Il bouscule les clichés habituels en donnant pour une rare fois la parole à ces laissés-pour-compte de la nouvelle génération. Soudainement, ces éternels coupables deviennent à leur tour juges du monde qui les entoure et ils nous renvoient une image surexposée de la détresse qui conduit tant de jeunes hommes à mettre fin à leurs jours. 
Thème: société

Meilleur documentaire, Prix Gémeaux
Production et distribution: ONF
Diffusion: TVA


Les enfants de Refus Global Visionnement gratuit du film
documentaire, 74 min 47 sec, français, 1998

Documentaire personnel de Manon Barbeau, fille de l’un des signataires. En 1948, le manifeste du Refus global de Paul-Émile Borduas proclame la fin du «règne de la peur multiforme» incarné par le régime duplessiste. Cinquante ans plus tard, tous les livres d’histoire font état de ce document qui jeta les bases du Québec moderne. La cinéaste est allée à la rencontre des fils et filles des Barbeau, Borduas, Mousseau et Riopelle, «enfants de Refus global» qui ont subi comme elle les conséquences du geste révolutionnaire de leurs parents. Aucun n’est sorti indemne d’une enfance faite d’inquiétudes et d’abandons, mais aussi d’une richesse que l’art seul peut apporter. Thèmes: société, art et culture

Meilleur documentaire sur l’art, Caucus canadien de la vidéo et du Cinéma indépendants, Hot-Docs
Prix spécial du jury, Festival du court métrage et de la vidéo de Yorkton
Mention, Prix des bibliothèques, Cinéma du Réel
Production et distribution: InformAction, ONF
Diffusion: Radio-Canada, ARTV, Télé-Québec, ARTE, FIFA, Festival international de films ethnographiques et sociologiques


Nous sommes plusieur boucoup de monde
documentaire, 59 min, français, 1981

Nous sommes plusieur boucoup de monde, un film témoin de la vie, des joies, des difficultés des personnes atteintes de troubles mentaux. Un témoignage émouvant de personnes vivant une vie parallèle à celle constituée par une société éprise de normalité. Un document qui, pour la première fois, laisse parler des gens qui en ont si peu eu l’occasion. À l’école pour certains, à l’atelier protégé pour d’autres, ils nous initient à leur vie quotidienne et nous font part de leurs aspirations. Thèmes: santé, société

Production et distribution: ONF
Diffusion: Radio-Canada


Comptines Visionnement gratuit du film
documentaire, 11 min 13 sec, français, 1975

Court métrage qui nous fait vivre le printemps dans les rues de Montréal. Les petites filles sortent bolos, cordes à danser, élastiques, ballons, et s’ébattent joyeusement au son de ces comptines délicieuses: fraîcheur, spontanéité, naïveté, joies et peines, tout est dans ces petites chansons. Un monde que les adultes retrouveront avec un plaisir certain. Thèmes: enfants

Production et distribution: ONF

BIOGRAPHIE

Depuis plus de trente ans, Manon Barbeau a œuvré comme scénariste et réalisatrice pour plusieurs organismes notamment Télé-Québec et l’Office national du film du Canada (ONF). Elle a réalisé plusieurs documentaires et en 2003, elle a fondé le Wapikoni mobile en collaboration avec le Conseil de la nation Atikamekw et le Conseil des Jeunes des Premières Nations, avec le soutien de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador et l’Office national du film du Canada. Le Wapikoni mobile, studio ambulant de créations vidéo et musicales destiné aux jeunes des Premières Nations a produit plus de 850 courts-métrages. À ce jour, 100 prix ont été décernés dans des festivals nationaux et internationaux à des films réalisés dans le cadre du Wapikoni mobile.

Manon Barbeau a reçu le prix Reconnaissance UQAM 2010 pour l’ensemble de sa carrière de documentariste et son engagement auprès des jeunes des Premières Nations. Elle a été nommée Fellow Ashoka en 2009 et Officière de l’Ordre national du Québec en 2014. Elle a également reçu le prix Albert-Tessier, la plus haute récompense en matière de cinéma au Québec. En 2014, avec une quinzaine de partenaires internationaux, elle fonde le RICAA, premier Réseau International de Création Audiovisuel Autochtone.

COURRIEL
direction@@null@wapikoni.ca

SITE WEB
www.wapikoni.ca

RÉFÉRENCES ET LIENS UTILES

Fiche de Manon Barbeau sur InformAction
Fiche de Manon Barbeau sur Wapikoni mobile

Show Buttons
Hide Buttons