Réalisatrices Équitabless

Jennifer Alleyn

Portrait Jennifer Alleyn
© Mathieu Laverdière
Tournage Jennifer Alleyn
© Jennifer Alleyn
Tournage - L’atelier de mon père - Jennifer Alleyn
© Amazone films
Dix fois Dix - Jennifer Alleyn
© Jennifer Alleyn
Tournage - La vie imaginée de Jacques Monoroy - Jennifer Alleyn
© Paule Monory
Tournage - La vie imaginée de Jacques Monoroy - Jennifer Alleyn
© Paule Monory

FILMOGRAPHIE

Dix fois Dix Bande annonce
documentaire, 56 min, français, 2011
Ten times Dix Bande annonce
documentaire, 56 min, v.o. française avec s.-t. anglais, 2011

Soldat volontaire en 1914; témoin de la montée Nazie en 1933, le peintre, graveur et dessinateur allemand Otto Dix met son travail au service d’une dénonciation systématique de l’horreur. Avec une lucidité décapante, ce grand maître bouleverse et choque. L’art est pour lui une arme. Celui qui disait: “Il me faut le courage de peindre le laid”, laisse une oeuvre aussi troublante qu’humaine et pause un regard sur le chaos qui l’entoure, qui n’est pas sans résonnance avec l’Amérique d’aujourd’hui… Thèmes: arts et culture

Lauréat, Prix tremplin pour le monde ARTV
Finaliste, Meilleur scénario et Meilleur portrait, Prix Gémeaux
Distribution: Locomotion
Diffusion: Radio-Canada, ARTV, NDR-ARTÉ, FIFA, et autres festivals


L’atelier de mon père Visionnement du film Bande annonce
documentaire, 72 min, français, 2008
My Father’s Studio
documentaire, 72 min, trad. anglaise avec s.-t. français, 2008

Ayant hérité du studio de son père après son décès, la cinéaste Jennifer Alleyn se retrouve dans l’espace encore imprégné de l’imaginaire de l’artiste. Telle une anthropologue, elle scrute le lieu et les oeuvres, cherchant au delà de la mort, à prolonger le dialogue, pour comprendre le parcours fascinant de ce libre-penseur ayant marqué l’histoire de l’art contemporain canadien. Thèmes: arts et culture

Meilleure œuvre canadienne, FIFA
Meilleure biographie ou portrait, Prix Gémeaux
Distribution: Les Films du 3 Mars


La vie imaginée de Jacques Monoroy Visionnement du film Bande annonce
documentaire, 24 min 50 sec, français, 2006

Depuis son atelier de la banlieue parisienne, le peintre Jacques Monory présente les toiles de sa prochaine exposition. Dans ce portrait intimiste, le septuagénaire, en paix avec la trace qu’il laissera, évoque au passage les obsessions de toute une vie. Au menu: monochromie, philosophie et révolvers. Thèmes: arts et culture

Diffusion: Sortie en salle, Festival International du Court-Métrage d’Oberhausen


Les Rossy Visionnement gratuit du film 
documentaire, 15 min, français, 2001

Les Rossy, c’est le nom d’une chaîne de magasins à rayons, mais c’est aussi et avant tout un couple. Héritage familial, la chaîne de magasins devient, sous la gouverne de Michael et Celia Rossy, une icône populaire au Québec à partir des années 50 et ce jusqu’aux années 80. Des générations ont magasiné chez Rossy; des générations y ont travaillé. L’histoire de cette compagnie est donc intimement liée à celle du Montréal et du Québec contemporains. Cependant, l’arrivée des méga-concurrents et autres Wal-Mart, forcent les Rossy à redoubler d’ingéniosité afin de ne pas voir leur entreprise péricliter. Le film trace le portrait de ce couple, de leur travail, ainsi que de leur amour inaltérable.Thèmes: travail, famille

Diffusion: TIFF, Vancouver International Film Festival, RVCQ


Snavok (L’appel) Visionnement gratuit du film 
fiction, 17 min, français, 2005

À la mort de sa mère, un homme trouve refuge dans une maison à la campagne. Inspiré d’un rêve, Svanok offre une incursion dans le surréalisme. Un voyage dans la suspension du temps.

Meilleure fiction court métrage, RVCQ
Best Short Film Award, New York International Film & Video Festival
Prodution: Les Films de l’Autre


Cosmos Bande annonce
fiction, 99 min, français, 1997

Cosmos, c’est une mosaïque moderne qui se déroule dans la jungle citadine de Montréal, le temps pour 6 réalisateurs (Jennifer Alleyn, Manon Briand, Marie-Julie Dallaire, Arto Paragamian, André Turpin et Denis Villeneuve) de nous faire voir la nature humaine avec un personnage conducteur, un chauffeur de taxi philosophe d’origine grecque.

Prix «art et Essai» de C.I.C.A.E., Quinzaine des réalisateurs, Festival de Cannes

 

BIOGRAPHIE

Née en Suisse, Jennifer Alleyn  vit et travaille à Montréal. Pour son baptême cinématographique, elle participe en 1991 à l’émission La Course Destination monde (Radio-Canada). Elle tourne 26 courts métrages en solo, sur les 5 continents, d’où se dégagent humanisme et sensibilité artistique, qualités que l’on retrouve ensuite dans ses fictions : Cosmos, primé à Cannes en 1997 et Svanok, meilleur court métrage aux Rendez-vous du cinéma Québécois en 2006.
L’atelier de mon père, son premier long métrage, a remporté en 2008, le Prix de la meilleure œuvre canadienne au 26è Festival international du Film sur l’art de Montréal (FIFA), ainsi qu’un Prix Gémeaux et fut nominé aux Jutra pour le Meilleur documentaire. En 2011, elle scrute le regard acide du peintre allemand Otto Dix, avec son deuxième long métrage Dix fois Dix qui remporte le prix Tremplin pour le monde Artv, au FIFA et deux nominations aux Gémeaux. La même année, elle collabore avec Nancy Huston sur une installation au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Ses autres documentaires, La vie imaginée de Jacques Monory ou Les Rossy ont été diffusés en Europe et aux états Unis. En 2013, elle reçoit l’aide au développement pour son premier long métrage de fiction Merveille.

COURRIEL
jennifer.alleyn@@null@videotron.ca

SITE WEB
www.jenniferalleyn.com

RÉFÉRENCES ET LIENS UTILES

Fiche de Jennifer Alleyn au site de l’ARRQ
Blog du documentaire Dix fois Dix
Blog du documentaire L’atelier de mon père

 

Show Buttons
Hide Buttons