Réalisatrices Équitabless

Hind Benchekroun

Portrait Hind Benchekroun
© Hind Benchekroun
Extrait - Les tortues ne meurent pas de vieillesse - Hind Benchekroun
© Sami Mermer
Extrait - Les tortues ne meurent pas de vieillesse - Hind Benchekroun
© Sami Mermer
Extrait - Callshop Istanbul - Hind Benchekroun
© Sami Mermer
Extrait - Callshop Istanbul - Hind Benchekroun
© Sami Mermer

FILMOGRAPHIE

Callshop Istanbul 
documentaire, 98 min, v.o. française, arabe et turque avec s.-t. français, 2016

Istanbul, métropole à cheval entre l’Europe et l’Asie, a toujours été un lieu de passage pour les marchands et voyageurs du monde entier. Aujourd’hui, elle représente pour les émigrés issus d’Afrique et du Moyen-Orient une porte d’entrée vers la terre promise européenne. Réfugiés syriens et irakiens, jeunesse cosmopolite en quête d’un avenir meilleur, désillusionnés des printemps arabes, clandestins d’Afrique noire, tous se retrouvent dans un espace exigu et grouillant de vie: le callshop. Situés à tous les coins de rue, ces centres d’appel renouent les liens de l’étranger avec sa terre d’origine. Hind Benchekroun et Sami Mermer y ont capté des conversations, des confidences et des moments uniques d’émotion, qui témoignent avec force et dignité de la situation de ces migrants du 21e siècle. Thème: immigration, pauvreté, guerre/conflit

Production: Turtle Films


Les tortues ne meurent pas de vieillesse Visionnement du film Bande annonce
documentaire, 92 min, v.o. française et arabe avec s.-t. français, 2010

Les tortues ne meurent pas de vieillesse porte un regard sur une génération qui disparaît. Ce film nous fait partager la vie de trois vieux hommes dans la région du nord du Maroc. Âgés d’autour de quatre-vingts ans ou presque, Chehma, un ancien maître pêcheur, Erradi un aubergiste solitaire et Abdesslam, un musicien ambulant, qui travaillent toujours pour gagner leur vie. Ce documentaire long-métrage nous plonge dans les univers riches et colorés de ces vieux, à la fois tristes et heureux. Les tortues ne meurent pas de vieillesse illustre leur volonté de vivre, leur vision face à la mort qui approche et leur courage à travailler sans relâche malgré leur âge. Les propos de Chehma, Erradi, Abdesslam dépassent le cadre géographique du Maroc et nous transportent dans l’universalité d’une réflexion sur la vie, la vieillesse et la mort. Un documentaire ancré dans le quotidien de ces hommes, enrobé d’une tendre humanité. Thème: vieillesse

Finaliste, Meilleur long métrage documentaire, Prix Jutra
Mention spéciale, RVCQ
Grand prix documentaire, Festival international du cinéma de Tétouan
Distribution: Films du 3 mars

BIOGRAPHIE

Hind Benchekroun coréalise et coproduit avec Sami Mermer son deuxième documentaire long-métrage Callshop Istanbul sur les migrants dont la première mondiale a eu lieu aux RIDM en novembre 2015. Les tortues ne meurent pas de vieillesse, son premier long-métrage, cosigné avec Sami Mermer, a été finaliste aux prix Jutra 2012 et a reçu une mention spéciale aux Rendez-vous du cinéma québécois. Il a gagné le Grand prix documentaire du Festival international du cinéma de Tétouan et a voyagé dans de nombreux festivals. En 2008, Hind a coréalisé avec Mary Fowles, Taxi Casablanca, un film diffusé sur TV5, sur l’unique femme chauffeur de grand taxi à Casablanca. En 2007, elle entame sa première collaboration avec Sami Mermer en travaillant sur le montage du film La Boite de Lanzo, sur les sans-abris aux USA. La petite fille d’avant, réalisé en 2003 fut son premier court métrage tourné au Maroc. Hind développe actuellement avec Sami un projet de long-métrage documentaire dans le village natal de Sami en Turquie. Le film évoque le thème de la migration du point de vue de celles qui restent: les femmes. La sortie de ce film est prévue en automne 2017.

COURRIEL
hindbenchekroun@@null@gmail.com

SITE WEB
www.turtlefilms.com

Show Buttons
Hide Buttons