Réalisatrices Équitabless

Geneviève Brault

Portrait Geneviève Brault
© Alexandre Geoffrion
Extrait - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso
Extrait - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Wees Michael
Extrait - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso
Extrait - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso
Extrait - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso
Tournage - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso
Tournage - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Geneviève Brault
Tournage - Tibet : terre des braves - Geneviève Brault
© Sotse Gyamtso

FILMOGRAPHIE

Tibet: terre des braves Visionnement du film 
documentaire, 97 min, français, 2011

Voyage cinématographique dans l’une des régions les plus éloignées du monde, Tibet: terre des braves nous plonge au cœur de la réalité quotidienne du peuple nomade tibétain à travers les yeux de Gyamtso, Marijo, et de leur fille Yangchen. Sur les traces de ce couple canado-tibétain qui s’apprête à voir naître son deuxième enfant dans les montagnes enneigées du Tibet, Tibet: terre des braves démontre comment le virage radical de la Chine vers une économie de marché a des conséquences dévastatrices sur la survie des traditions associées au nomadisme.Gyamtso Sotse vit au Canada avec sa femme, Marijo Demers, une jeune Québécoise passionnée par la culture et la langue tibétaines. Ayant fui son pays en 1992, Gyamtso n’a pas revu le Tibet depuis treize ans. L’obtention d’un passeport canadien lui permet de retrouver sa famille, et de faire découvrir son héritage à sa femme et à sa fille sans craindre de représailles de la part des autorités chinoises. Au Tibet, les proches de Gyamtso pratiquent l‘élevage des yaks depuis des générations. Ils ont réussi à préserver un mode de vie nomade existant depuis des milliers d’années. Pour la petite famille, ce voyage est l’occasion de s’imprégner des coutumes locales et de vivre au rythme des tâches quotidiennes, auxquelles la petite Yangchen s’habitue sans peine.La traite des animaux, la préparation des aliments et la transformation de la laine font partie de la routine. Mais pour les nomades du Tibet, assurer la pérennité de leur culture est une lutte constante. Le courant de modernisation qui souffle sur la Chine bouleverse leurs habitudes. Tourné sur plusieurs années, ce documentaire nous permet d’observer comment les politiques de sédentarisation chinoises affectent l’existence du mode de vie nomade.À travers les expériences et le choc culturel d’une Occidentale, d’un Tibétain d’origine, et de leur fille, Tibet: terre des braves explore le quotidien des nomades tibétains et expose les dangers qui menacent leurs traditions. Thèmes: autochtones, éducation, environnement, femmes, voyage


Au secours Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 21 sec, français, 2011

Dans son documentaire, Au Secours, la réalisatrice Geneviève Brault découvre un nouveau remède pour arrêter l’hémorragie du décrochage : l’école de «raccrochage». À Montréal, on retrouve une école pour les mères adolescentes, et en Estrie, une école rurale où les garçons peuvent travailler de leurs mains tout en étudiant. À Toronto, 40 écoles alternatives accueillent les groupes à risque. L’une d’entre elles est fréquentée par les jeunes de la rue qui fabriquent des skateboards pour obtenir leur diplôme. L’école du raccrochage : bouée de sauvetage et lueur d’espoir. Thèmes: éducation, enfant, société


L’École Cendrillon Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 21 sec, français, 2011

Dans son documentaire, L’École Cendrillon, la réalisatrice Geneviève Brault découvre que les coupures de budget obligent les écoles à quêter de l’argent pour couvrir des dépenses aussi élémentaires que les craies de couleur pour le tableau et les aiguisoirs à crayon. En Ontario, 46 % des écoles facturent les parents pour les cours d’éducation physique et 29% facturent pour les cours de musique. Quant aux enseignants, ils paient souvent de leur poche les fournitures scolaires. Selon la Fédération canadienne des enseignants, les profs dépenseraient 180 millions $ par année, de leur poche. Y a-t-il un Prince charmant pour L’École CendrillonThèmes: Économie, éducation, enfant, société


Médaillés d’âge d’or Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 31 sec, français, 2010

À vos marques. Prêts. Partez ! Et c’est le départ du sprint de 800 mètres dans la catégorie des 85 à 90 ans aux Jeux mondiaux des Maîtres à Kamloops en Colombie britannique. Ils sont venus de partout, de l’Europe, des USA, de l’Australie et du Canada. Les femmes sont aussi nombreuses que les hommes, et ils sont tous d’âge canonique. Dans son documentaire, Médaillés d’Âge d’Or, la réalisatrice Geneviève Brault nous plonge dans un univers inconnu : celui de l’athlétisme du troisième âge. Rencontrez des athlètes comme l’homme de fer Émile Muller de Brossard, champion du monde au lancer du marteau dans la catégorie des 75 ans. Cet Obélix d’origine Tchèque soulève des poids de 300 livres en criant lapin. Avec l’expertise d’Isabelle Dionne du Centre de recherche sur le vieillissement, nous tentons de découvrir le mystérieux secret de leur l’extraordinaire forme physique. Thèmes: santé, société, sport, vieillesse


Yoga à la carte Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 33 sec, français, 2010

Dans son documentaire Yoga à la carte, la réalisatrice Geneviève Brault nous fait découvrir l’univers très diversifié du yoga qui se sert maintenant à toutes les sauces. À Montréal, on pratique le yoga nu, en Californie, le yoga hippie, à New York, le yoga de luxe et tandis qu’à l’ashram de Val Morin on enseigne le yoga spirituel de l’Inde. L’industrie se porte à merveille : on estime que les nord-américains dépensent 6 milliards de dollars par année en services et en produits dérivés du yoga. Malgré sa commercialisation, le yoga demeure synonyme de bien-être pour le corps et l’esprit. Thèmes: économie, religion, santé, société, sport


Parole de citoyen Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 32 sec, français, 2010

Dans son documentaire, Parole de citoyen, la réalisatrice Geneviève Brault suit des journalistes citoyens sur le terrain pour mieux comprendre ce qui les motive. Elle constate que leurs reportages sont plus polémiques que journalistiques. Et contrairement aux journalistes professionnels qui cherchent l’objectivité, les médias citoyens affichent clairement leurs couleurs. De quoi inquiéter les médias établis et les fédérations de journalistes. Thèmes: art et culture, société


Mamie Boom Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 38 sec, français, 2009

Plus jeunes et plus en forme, les grands-parents sont plus présents que jamais dans la vie de leurs petits-enfants. Mamie ne passe plus sa journée dans sa berceuse, mais plutôt sur son vélo ou à la piscine avec ses petits-enfants. La tendance est tellement forte que Statistique Canada estime à quarante mille le nombre d’enfants qui vivent en permanence chez leurs grands-parents. Dans son documentaire, Mamie Boom, la réalisatrice Geneviève Brault nous amène à Rivière-du-Loup, une ville qui met à profit la contribution des grands-parents à la vie économique et sociale. Comme la moitié de la population a plus de 50 ans, les aînés ont une place d’honneur au conseil municipal et Monsieur le Maire habite une maison intergénérationnelle. Désignée «Ville Amie des Aînées» par le Ministère de la Famille et des Aînés du Québec, Rivière-du-Loup traite ses retraités aux petits oignons. Entre les cours de yoga, de natation et de gymnastique, personne n’a le temps de s’ennuyer. Thèmes: enfant, santé, société, vieillesse


À qui appartient le temps? Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 32 sec, français, 2009

Ils travaillent dans l’ombre et gagnent moins que rien, mais ils sont indispensables. Ce sont les bénévoles. Sans eux, adieu festivals d’été, tournois de soccer et soupes populaires. 12 millions de Canadiens se dévouent pour une bonne cause et passent 2 milliards d’heures à faire du travail non-rémunéré. Dans ce documentaire inquisitif et émouvant, la réalisatrice Geneviève Brault se demande À qui appartient le temps ? Elle nous présente des bénévoles d’une générosité exemplaire, et des compagnies québécoises qui intègrent le bénévolat dans leur culture d’entreprise. Mais est-ce suffisant ? À une époque où il est plus facile de donner un billet 20 dollars que de donner une heure de son précieux temps, l’action bénévole a besoin de nouvelles recrues, surtout au Québec. Thèmes: économie, société


Bon Cœur & Co. Visionnement gratuit du film 
documentaire, 30 min, français, 2008

Dans la foulée de la crise financière de l’automne 2008, un nouveau modèle économique voit le jour. Antidote au capitalisme sauvage, l’entreprise sociale transforme le monde des affaires en Ontario et au Québec. Ces entreprises, qui ont une mission sociale, embauchent des personnes démunies et réinvestissent leurs bénéfices dans la communauté. Dans son documentaire, Bon Cœur & Compagnie, la réalisatrice Geneviève Brault nous amène à Hawkesbury, en Ontario, où l’économie locale a été ravivée par une dizaine d’entreprises sociales, allant du restaurant du coin jusqu’à l’usine de recyclage. Et dans le lucratif marché immobilier de Toronto, un entrepreneur social a créé un fonds de capital social pour bâtir des condominiums à prix modiques. Bon Cœur et Compagnie : des entrepreneurs qui ont le cœur sur la main. Thèmes: économie, société


Quelle ordure ! Visionnement gratuit du film 
documentaire, 22 min 30 sec, français, 2008

Ils ne sont ni pauvres, ni sans-abri. Et pourtant ils fouillent dans les ordures pour se nourrir. Ce sont les militants du mouvement «Freegan», une coalition écologique qui lutte contre le gaspillage de nourriture par les supermarchés. Une jeune Montréalaise de 25 ans, Prunelle Thibault-Bérard, se joint à une patrouille de «freegans» qui vident les poubelles sous le couvert de la nuit, pour récupérer des aliments parfaitement comestibles. Dans son documentaire, Quelle ordure !, la réalisatrice Geneviève Brault se penche sur l’ampleur du gaspillage alimentaire et nous présente des activistes engagés qui se donnent corps et âme pour récupérer et redistribuer la nourriture aux plus démunis. Un documentaire inédit. Thèmes: économie, environnement, santé, société

BIOGRAPHIE

Diplômée en journalisme à l’Université du Québec à Montréal, Geneviève est une réalisatrice-cinéaste passionnée des documentaires. Depuis une quinzaine d’années, elle développe et tourne plusieurs projets illustrant diverses problématiques sociales. Elle explore notamment la diversité culturelle, la condition féminine, la réalité des adolescents et les questions autochtones.
Pendant onze saisons, Geneviève tourne une trentaine de reportages dans le cadre de l’émission bilingue Culture Choc/Shock (RDI, Radio-Canada, CBC Newsworld, TV5). Son reportage Lama Samten remporte le Prix Galaxie de l’Association des cablôdistributeurs. Elle réalise également 14 documentaires portant sur les tendances sociales pour la série 109 (RDI/Radio-Canada).

Fascinée et préoccupée par la question du Tibet, elle travaille pendant plusieurs années à la réalisation d’un long métrage sur la survie des nomades tibétains en Chine. Ce documentaire, Tibet: terre des braves, fait sa sortie en salles en 2011. Il est diffusé à TV5 l’année suivante.
Au cours des dernières années, Geneviève développe de nombreux projets télévisuels, notamment en collaboration avec Blimp Télé et InformAction. Elle travaille aussi à l’Alliance Médias Jeunesse, un organisme visant à enrichir le contenu sur écran destiné aux enfants canadiens. Geneviève est présentement réalisatrice pour la série documentaire autochtone Working It Out Together (Rezolution Pictures, APTN).

COURRIEL
gbrault@@null@hotmail.com

SITE WEB
www.cinematika.ca

RÉFÉRENCES ET LIENS UTILES

Fiche de Geneviève Brault au site de l’ARRQ
Lien du film Terre des braves

Show Buttons
Hide Buttons