Réalisatrices Équitabless

Danièle Lacourse

Portrait Danièle Lacourse
© Suzanne Desjardins

FILMOGRAPHIE

El Sueño de Alonso (Le rêve d’Alonso)
documentaire, 71 min, espagnol et français, 2000 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Alonso’s Dream
documentaire, 71 min, espagnol et trad. anglaise, 2000

Dans un petit village du Chiapas au Mexique, Alonso fait un rêve prémonitoire. Comme des milliers d’autochtones mayas, il doit fuir son village pour rester en vie. Malgré les menaces de mort, il y retournera pour sauver sa famille et 330 civils pris en otage. Alonso nous guide dans un voyage à travers les rêves et les valeurs de sa culture, aujourd’hui menacée. Thèmes : art et culture, autochtones, guerre/conflit

Prix, Dirk Vandersypen Award
Distribution: Icarus Films (FRIF)


Chronique d’un génocide annoncé
documentaire, 164 min, français, 1996 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Chronicle of a Genocide Foretold
documentaire, 164 min, trad. anglaise, 1996

Ce film reconstitue le récit des préparatifs, de l’exécution et des lendemains tragiques d’un crime que la conscience et les lois internationales avaient pourtant appelé à prévenir et à punir. À travers trois ans de tournage, le film suit le cheminement de Rwandais au coeur même de chaque composante du génocide. Filmé sur trois ans, ce document unique soulève des questions troublantes sur le fait que le monde a fermé les yeux devant un des pires crimes contre l’humanité, «parce que le Rwanda était trop petit, trop éloigné, trop pauvre et probablement trop noir pour en valoir la peine». Thèmes: guerre/conflit

Meilleur long métrage documentaire, Festival Hot Docs
Grand Prix ex-aequo, Festival Hot Docs
Meilleur long métrage documentaire canadien, Prix Téléfilm Canada
Choisi par le jury Blue Ribbon, Festival Hot Docs
Meilleur film documentaire, Prix Chalmers de créativité et d’excellence 
Finaliste, Meilleur documentaire d’auteur, Meilleur montage, Meilleure recherche et Meilleure émission spéciale d’Affaires publiques, Prix Gémeaux
Best Editing/Documentary/Current Affairs/Series, Prix Gemini
Distribution: First Run et Icarus Films (FRIF)


La part de Dieu, la part du Diable 
documentaire, 51 min, français, 1995 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Hand of God, Hand of the Devil
documentaire, 51 min, trad. anglaise, 1995

Ce film décrit la descente aux enfers du seul missionnaire canadien qui a refusé de quitter le Rwanda et a vécu toute la tragédie au milieu de ses paroissiens. Trois mois après le génocide, le Père Claude Simard est brutalement assassiné. En poursuivant l’enquête sur ce crime, ce documentaire révèle les nouveaux cauchemars vécus par les Rwandais, et présente un portrait saisissant du rôle de l’Église et de l’aide internationale. Un regard critique sur le rôle du Canada dans ce pays. Thèmes : guerre/conflit, religion

Meilleur montage, Festival Hot Docs (Nick Hector)
Diffusion: CBC, Télé-Métropole, TV5 Québec-Canada


Pris au piège 
documentaire, 55 min, français, 1995
Sitting on a Volcano 
documentaire, 55 min, version anglaise, 1995

En 1994, le plus important exode des temps modernes heurtait la communauté internationale : deux millions de Rwandais quittaient leur pays, fuyant la guerre et le génocide. Un nom résumait cet exode : Goma, au Zaire., où 3,000 personnes par jour allaient mourir du choléra en juillet 1994. Ce film décrit l’impasse de l’aide humanitaire qui, à Goma, nourrit les tueurs et renforce leur emprise sur les réfugiés. Thèmes: guerre/conflit

Distribution: ONF


El Mozote : l’histoire muselée 
documentaire, 57 min, français, 1994 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Denial 
documentaire, 57 min, version anglaise, 1994

En décembre 1981, un petit hameau juché dans les lointaines montagnes du Salvador était rayé de la carte. Les quelque mille habitants de El Mozote, dont une majorité d’enfants de moins de 12 ans, ont été systématiquement assassinés. Un bataillon d’élite de l’armée salvadorienne, entraîné par des conseillers militaires états-uniens, rentrait à sa base en jurant un silence absolu sur ce qu’il avait vu et fait à El Mozote. Pendant dix ans, les gouvernements du Salvador et des États-Unis se sont barricadés derrière un mur de silence et de mensonge sur le massacre. Avec la fin de la guerre, l’histoire de El Mozote refait surface, et elle est au cœur des débats sur la paix et la réconciliation au Salvador. Thèmes : guerre/conflit

Prix Judith Jasmin


Nuit et silence
documentaire, 43 min, français, 1990 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Night and Silence 
documentaire, 43 min, version anglaise, 1990

Des images terribles de la guerre qui oppose depuis 30 ans l’Éthiopie et sa province du nord, l’Érythrée. La famine, la sécheresse, les bombardements au napalm et les bombes à fragmentation ont tué des milliers de personnes. Ce film montre, avec lucidité et sans tomber dans le sensationnalisme, l’horreur qu’endure quotidiennement le peuple érythréen : femmes et enfants déchiquetés ou brûlés vifs, hôpitaux détruits, aide internationale déficiente. Après avoir vu ce film, des sénateurs et députés états-uniens ont incité leur gouvernement à réagir. En cette époque où la guerre tient trop souvent du spectacle, Nuit et silence lui rend toute son insoutenable gravité. Thèmes : guerre/conflit, pauvreté, santé

Prix d’excellence, Toute catégorie de média, Association canadienne des journalistes
Meilleure émission de télévision, Réseau national, Association canadienne des journalistes


Le pays interdit
documentaire, 56 min, français, 1989 (co-réalisé avec Yvan Patry)
The Forbidden Land
documentaire, 56 min, version anglaise, 1989

Au cœur de la famine de 1984-1985, le gouvernement éthiopien dépensait un million de dollars par jour pour faire la guerre dans sa province du nord, l’Érythrée. Pourtant, selon l’ONU, deux jours de dépenses militaires auraient suffi à arrêter la désertification de l’Éthiopie. Tourné de 1985 à 1989, ce film retrace les racines du conflit et ses conséquences terribles pour les populations civiles. Une poétesse musulmane et un médecin érythréen parlent de leur combat pour la paix et pour vaincre les mentalités séculaires qui freinent la réalisation de leurs droits et libertés. Au-delà du conflit, Mamazeinab et Assefaw Tekeste nous laissent entrevoir une société différente, avec des projets innovateurs en matière de santé, d’éducation, de droits des femmes et de protection de l’enviuronnement : des signes fragiles mais qui rendent l’espoir possible. Thèmes: santé, pauvreté, guerre/conflit

Prix du jury et du public, Festival du documentaire Nyon
Blue Ribbon Award, American Film & Video Festival


Nicaragua, la guerre sale 
documentaire, 67 min, v.o.espagnole avec s.-t. français, 1985 (co-réalisé avec Yvan Patry)
Nicaragua, the Dirty War 
documentaire, 67 min, v.o. espagnole avec s.-t. anglais, 1985

Ce film montre les conséquences désastreuses de la guerre des «contras» entraînés et soutenus par le gouvernement états-unien, contre la population civile au Nicaragua après le renversement de la dictature somociste par les Sandinistes. Thèmes : guerre/conflit, politique

 

BIOGRAPHIE

Journaliste et cinéaste, Danièle Lacourse a réalisé plusieurs documentaires dans les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Des documentaires percutants, qui dénoncent les inégalités, l’injustice et la guerre, en donnant une voix aux «sans voix» et aux victimes de la barbarie. Depuis 2001, elle est présidente de la Fondation Alter-Ciné qui accorde des bourses à de jeunes cinéastes documentaristes d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine pour la réalisation de documentaires axés sur les droits et libertés.

COURRIEL
lacoursedan@@null@gmail.com

Show Buttons
Hide Buttons