Réalisatrices Équitabless

Caroline Hayeur

Portrait Caroline Hayeur
© Victor Hayeur

FILMOGRAPHIE

Adoland Gaspésie – Le film : Ma chambre c’est mon territoire Visionnement gratuit du film
webdocu, 2016

Capsules vidéo. Thèmes: jeunesse, art et culture, environnement, société, voyage

Diffusion: La Fabrique culturelle, Télé-Québec – Création de contenus numériques


Primal Visionnement gratuit du film
webdocu, 2014  (co-réalisation avec Manuel Archain et Bruno Stagnaro)

Primal est un webdocu interactif, est une expérience collaborative sur l’expression de nos sentiments les plus vifs, à travers la fabrication d’un cri éternel collectif. Depuis l’enfance, nous exprimons certaines de nos émotions les plus puissantes par le cri. Il s’agit de l’expression la plus primale puisqu’elle surpasse le langage, et peut traduire la joie comme la colère, la peur comme la surprise. Nous crions avec passion et haine. Nous crions pour nous défouler, pour appeler à l’aide. Le cri est un véhicule brut, cru et primitif des sentiments violents qui nous habitent. Il est l’exutoire qui nous permet de canaliser ces énergies qui nous dépassent parfois nous-mêmes. Primal lance donc le défi aux participants de se laisser aller en criant sans retenue et d’utiliser cette énergie afin de créer une oeuvre artistique collaborative. Les internautes peuvent aussi explorer en profondeur les réalités de jeunes crieurs argentins et canadiens à travers des portraits vidéo. Thèmes: jeunesse, art et culture, société, éducation

Distribution: ONF/Interactif


24 poses féministes Visionnement gratuit du film
webdocu, 2012

Cette oeuvre interactive, diffusée sur le web, est un éditorial engagé, ludique et provocant avec Virginie Brunelle, Donzelle, Myriam Jacob-Allard, Queen KA, Véronique Pascal et Coco Riot. Les six jeunes artistes ont accepté le défi lancé par la photo-reporter Caroline Hayeur : transformer une liste de 24 mots en 24 photographies. Armées de caméras numériques, elles sont parties en mission le temps d’un weekend pour créer dans l’urgence, la spontanéité et la liberté totale. Elles partagent ici le résultat de leur quête, une interprétation féministe et personnelle de 24 mots évocateurs. Thèmes: femmes, art et culture, société

Prix BoomeranG, Volet Site internet, Catégorie Fou mais formidable
Production et distribution: ONF/interactif 


Habiter – Au-delà de ma chambre Visionnement gratuit du film
webdocu, 2011

Cette oeuvre interactive, diffusée sur le web, est un parcours photographique sur la notion du chez-soi comme espace de bien-être avec quatre adolescents montréalais. La photographe poursuit sa réflexion sur le monde de l’adolescence et son travail avec une communauté donnée incluant une dynamique participative. Thèmes: art et culture, jeunesse, société

Production et distribution: ONF/interactif


Mapping Territories: A Shanghai Story Visionnement gratuit du film
film expérimental, 45 min, 2006

Caroline Hayeur et Myléna Bergeron sont les premières artistes canadiennes invitées par le Duolun MoMA (Shanghai Duolun Museum of Modern Art). Elles réalisent une résidence d’artiste de deux mois qui ouvre sur une oeuvre vidéo-musique de 45 minutes. Shanghai est alors en proie à une frénésie dans son développement urbain qui n’épargne que 5 % de sa ville historique. La démolition, la reconstruction et l’expansion de la ville impliquent la migration imposée de populations. Les artistes explorent in vivo les mutations de cette ville-monde et observent la vitesse de métamorphose du paysage accentuée par les grands chantiers qui annoncent l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. Thèmes: art et culture, environnement, société, urbanisation, voyage

Diffusion: The St. John’s International Women’s Film Festival, Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador),  Biennale Les HTMlles — Festival féministe d’arts médiatiques et de culture numérique


Chronopée_A, issue de TRAHIR Visionnement gratuit du film
film expérimental, 5 min 45 sec, 2004 (collaboration avec Myléna Bergeron)

Le voyage sous le thème générique de l’exploration du territoire se scinde en une dizaine de micro-récits poétiques adaptés aux contextes successifs de leur diffusion. Par le biais de jeux d’abstraction et parfois même d’absences (comme les blancs sur la portée musicale), TRAHIR entame un rythme, une texture ou une tessiture que les artistes nouent ou dénouent par les enchevêtrements des images et des sons. Thèmes: art et culture, société, urbanisation, voyage

Diffusion: FIFA 


Les enfants de Schefferville
documentaire, 16  min, français, 1996 (co-réalisé avec Jennifer Alleyn)

Reportage vidéographique sur la ville fantôme de Schefferville. Thèmes: société, autochtones, histoire, politique

Diffusion: Radio-Canada et RDI

BIOGRAPHIE

Résolument optimiste, marquée par une expérience de terrain depuis le début des années 90, l’artiste Caroline Hayeur explore les questions du corps social : convivialité, partage et différences. Sa quête est celle des lieux et des formes de socialisation — amicale, filiale, communautés plurielles — dans la lignée du documentaire et du portrait humaniste. Elle soude certaines relations en provoquant ou en mettant en relief des situations de proximité. Sa pratique est foncièrement ancrée dans le temps présent. Plusieurs de ses projets prennent pour origine des résidences d’artistes au Québec et à l’international.

Multipliant les projets tant sur le web que sous forme d’installation, Hayeur collabore entres autres avec l’ONF Interractif depuis les débuts du studio. La rencontre avec la musicienne Myléna Bergeron mène en 2003 à la signature commune du duo Les Ying Yang Ladies où elles conçoivent des vidéomusiques sous forme de documentaire poétique ou des performances live. En 2006, invitées en résidence au Duolun MoMA de Shanghai, elles entreprennent le projet Mapping Territories. Elle travaille avec l’artiste multidisciplinaire D. Kimm, lors d’une résidence d’artiste à Buenos Aires ayant pour thématique lAbrazo dans l’univers du tango et elle signe son premier web documentaire intitulé Adoland – Le Film: Ma chambre c’est mon territoire qui sera présenté sur le portail de La Fabrique culturelle au printemps 2016.

COURRIEL
art@@null@carolinehayeur.com

SITE WEB
art.carolinehayeur.com

Show Buttons
Hide Buttons