Réalisatrices Équitabless

Louise Carré

© Anna Lupien
© Takashi Seida / Collection Cinémathèque québécoise
© Takeshi Seida / Collection Cinémathèque québécoise
© Paul-Émile Rioux / Collection Cinémathèque québécoise
© Paul-Émile Rioux / Collection Cinémathèque québécoise
© Takashi Seida / Collection Cinémathèque québécoise

CINÉMA EN LIGNE

FILMOGRAPHIE

  • Mon coeur est témoin

    • Documentaire
    • 81 min
    • français
    • 1996
    Partie à la recherche de la réelle signification de l’Islam, une cinéaste québécoise découvre sur sa route des femmes de l’Afrique noire, du Maghreb, du Moyen-Orient, qui lui parlent de… Thème principal: Femmes, Thème(s) secondaire(s): Religion, Voyage.
    Distribution : Cinéma Libre
  • Qui a tiré sur nos histoires d’amour? Visionnement du film Bande annonce

    • Fiction
    • Drame
    • 92 min
    • français
    • 1986
    Drame de moeurs illustrant les « histoires d’amour » d’une mère et de sa fille. Toutes deux se retrouvent pendant l’été. Madeline, la mère, femme de carrière et indépendante, entreprend une nouvelle… Thème principal: Femmes,
    Distribution : J.A. Lapointe Films (Québec) - Fils Transit (Ventes à l'étranger)
  • Au lendemain de la mort subite d’Albert, son mari depuis près de 40 ans, Adèle, mère de huit enfants et âgée de 57 ans, se retrouve seule, flouée et se… Thème principal: Société,
    Distribution : Cinéma Libre (Québec)

BIOGRAPHIE

Réalisatrice, scénariste, productrice, Louise Carré est née à Montréal le 1er février 1936. Administratrice à l’Office national du film pendant des années, Louise Carré a collaboré à un grand nombre de films, dont ceux des séries Adieu Alouette, Tout l’monde parle français, et le film officiel des Jeux olympi­ques de 1976. À titre de scénariste, elle a écrit Le temps de l’avant, La belle apparence en collaboration avec Denyse Benoit et Robert Vanherwegen et Ça ne peut pas être l’hiver, on n’a même pas eu d’été, le premier film dont elle a assuré aussi la réalisation et qui récoltera plusieurs pris dans différents festivals.

Depuis 1978, elle s’est consacrée à La Maison des Quatre, la compagnie de production qu’elle a créée avec Denyse Benoit et André Théberge, ‘‘pour permettre, dit-elle, au scénariste et au réalisateur de garder le con­trôle sur son oeuvre”. En 1980 elle réalise la fiction Qui a tiré sur nos histoires d’amour et en 1986 le documentaire Mon coeur est témoin.

CHAMPS D'ACTIVITÉ
  • Documentaire, Fiction
  • Court métrage, Long métrage
  • Film
Show Buttons
Hide Buttons